Les heures d'insertion sur un chantier

LES HEURES D’INSERTION SUR UN CHANTIER


Aujourd’hui beaucoup d’entreprises de travaux lors de leurs réponses aux appels d’offres, pour un chantier, sont amenées à devoir des heures d’insertion dans le cadre de leur marché travaux, la fameuse « clause sociale » dans le BTP.


A quoi sert cette clause sociale ?


Bien que souvent elle soit mal accueillie par les entreprises de travaux, cette clause permet à des personnes éloignées de l’emploi d’intégrer ou réintégrer le monde du travail par le biais de cette obligation contractuelle.
Afin de réaliser ces heures d’insertion les entreprises doivent faire appel à des Structures de l’Insertion par l’Activité Economique (SIAE).


Qui sont les SIAE ?


Les SIAE ont été créées afin de permettre à des personnes sans emploi et rencontrant des difficultés sociales et professionnelles de bénéficier d'un contrat de travail ainsi que d'un suivi et d'un accompagnement renforcés (évaluation, ateliers de recherche d'emploi, bilan de compétences, formation...).


Il existe aujourd’hui plusieurs types de SIAE mais avec des modèles économiques différents, des secteurs d’intervention différents & une organisation différente, soient :


ACI (Ateliers et Chantiers d’insertion)
AI (Association Intermédiaire)
EI (Entreprise d’Insertion)
ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion)


Ce qu’il faut retenir c’est que selon les besoins des entreprises de travaux, le montant de leurs marchés, les prestations recherchées l’une de ces SIAE aura la capacité de l’accompagner dans la bonne réalisation de sa clause d’insertion avec pour but commun à l’issue : permettre à ces publics de trouver une stabilité socio-professionnelle.


Qui peut intégrer une SIAE ?


- les jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté,
- les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA),
- les demandeurs d’emploi de longue durée,
- les personnes prises en charge au titre de l’aide sociale
- les travailleurs reconnus handicapés. 

Ces personnes sont orientées par des prescripteurs (Pôle emploi, Mission locale, Cap emploi…) vers des SIAE pouvant leur proposer du travail et un accompagnement socio-professionnel.


Pour faire face à leurs missions d’insertion, les SIAE ont des obligations de moyens et de résultats (mise en place de parcours d’insertion, accompagnement, encadrement, taux de sorties, etc) et elles sont contrôlées à ce sujet par la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS).



Les entreprises d’intérim dans l’insertion ?


Pourtant malgré l’existence de ces professionnels de l’insertion, certaines entreprises de travaux font le choix, par habitude ou par méconnaissance de ce secteur, de faire appel à des agences d’intérim classiques.


En effet, pour palier sa baisse d’activité notamment liée à la crise de 2008, les agences d’intérim ont commencé à s’intéresser de près à cette activité qui n’était pas la leur et se sont positionnés auprès des entreprises de travaux comme réponse potentielle à la mise à disposition de salariés en insertion.


Légalement rien ne les en empêche mais pire encore, là où une SIAE a des obligations telles que :
- L’obtention d’un agrément du Pôle Emploi
- Les objectifs d’accompagnement et de sorties positives des publics fixés par la DRIEETS
- La justification de l’accompagnement mis en place pendant le parcours dans les SIAE


Pour les agences d’intérim aucun contrôle n’est réalisé. 


Les agences d’intérim n’ont ni l’expertise ni la vocation d’accompagner ces personnes fragilisées et même si elles le souhaitaient elles n’ont pas les moyens humains nécessaires. Une SIAE comprend 2 à 3 fois plus de salariés permanents qu’une agence d’intérim classique pour répondre à l’accompagnement de ces publics.


Il est important, voir primordial, de reconnaître l'impact positif de la clause sociale tant pour les bénéficiaires que pour la société. Il existe aujourd'hui des secteurs en tension où l’insertion est une opportunité pour les entreprises de former et d’accueillir de nouveaux collaborateurs motivés et souhaitant s’inscrire durablement dans le monde du travail.


Chaque salarié en insertion remis en emploi devient un citoyen qui se stabilise, cotise et contribue au développement économique de son pays...cela devient alors un cercle vertueux ! 


ENTOUREZ-VOUS DES MEILLEURES ENTREPRISES DE TRAVAUX
CLIQUEZ-ICI !

By

Julie K

|

November 23, 2021